Plus les technologies se développent, plus les anciennes qui ont été une révolution fût un temps sont aujourd’hui en déclin. C’est effectivement le cas pour le RTC, c’est la fin du RTC.

Qu’est-ce que le Réseau Téléphonique Commuté (RTC) ?

Le RTC est la technologie qui permet aux opérateurs de fournir un service de téléphonie fixe aux usagers. Lancé dans les années 70, il marqua une réelle révolution dans le domaine, puisqu’il a permis de raccorder l’entièreté des postes fixes des ménages français directement au réseau national. Avant, ces raccordements se faisaient manuellement grâce à des milliers d’opérateurs qui officiaient jour et nuit dans d’immenses standards téléphoniques, branchant et débranchant une multitude de câbles pour permettre aux français de passer leurs appels.

Pourquoi en finir avec le RTC ?

Les raisons sont diverses : premièrement, le RTC s’avère obsolète par rapport aux nouvelles avancées réseau et ne peut être unifié avec les technologies plus récentes (5G, VOIP, Fibre optique…). Ensuite, elle est de moins en moins utilisée par les français qui privilégient leurs mobiles ou la Voix sur IP via leurs Box pour passer leurs communications. Enfin, elle s’avère très onéreuse à entretenir, la majorité des pièces de rechange pour le câblage, les prises ou les appareils n’étant à ce jour plus produits.

Quand est-ce que le RTC sera déprogrammé ?

Le RTC est voué à disparaître d’ici à 2030. Orange®, l’opérateur historique, a en effet annoncé la dissolution du réseau région par région à partir de 2023 (Le calendrier regroupant les différentes dates de fermeture est consultable en ligne). Orange a par ailleurs déjà stoppé les commandes de lignes Analogiques et Numeris, respectivement en 2018 et 2019.

Qu’est-ce que la fin du RTC implique pour les utilisateurs ?

Le changement pour les particuliers se fera de manière quasi-invisible. La plupart des communications fixes se font déjà via le réseau Internet grâce à la voix sur IP (VOIP). Pour les professionnels, il sera primordial de faire le point sur son infrastructure téléphonique, car certains vieux terminaux peuvent être installés sur le RTC. C’est généralement le cas pour les téléphones d’urgence situés dans les entrepôts ou ascenseurs, pour les anciens TPE (Terminaux de Paiement Électronique) chez les petits commerçants, ou encore pour certaines alarmes. Néanmoins, sachez que vous pourrez consulter ces informations grâce à une facture détaillée de votre infrastructure téléphonique, il est même probable que votre opérateur vous contacte en amont de la fermeture de la ligne afin de vous informer de la marche à suivre pour changer de technologie.

Retrouve tous nos autres sujets sur les télécoms, par ici

Catégories : Non classé